LA CHAPELLE VIEL
 
CALENDRIER
Histoire de La Chapelle Viel

 
L'existence de la Chapelle Viel est signalée la première fois au XIIème siècle dans une charte de 1135.
Selon un aveu de 1509, La Chapelle Viel fait partie de la baronnie et Terre de L'Aigle en Pays d'Ouche. En 1588, Sébastien des Acres, Seigneur de la Chapelle Viel épousa Marie d'Aulnay, Baronne de L'Aigle ; Leurs descendants sont devenus, de 1628 à 1791, les Marquis des Acres de L'Aigle, c'est à eux que l'on doit la construction du Château de L'Aigle. Aujourd'hui l'hôtel de ville. Outre ses maisons modernes, la Chapelle Viel possède un certain nombre de logis ou manoirs en colombages (XVIIème) et des maisons en briques et silex dans le pur style de L'Aigle (XVIIIème).

Le nom latin de La Chapelle Viel "CAPELLA VITALIS" incite à penser à Saint VITAL comme saint patron du lieu. Il existe un Saint VITAL né à Tierceville au XIème siècle , chapelain d'un frère de Guillaume le Conquérant qui fonda en 1112 l'Abbaye de Savigny, près de Saint Hilaire du Harcouet. Sans aucun document probant, on peut imaginer que ce saint normand soit le "Patron" de la commune.


 


 

L'Eglise Saint Pierre,

Selon les meilleures hypothèses, le chœur aux épaisses murailles daterait de l'an mil, la nef du XIIème siècle, le bas de la nef et le clocher du XVIIème. C'est vraisemblablement au XVème siècle, pour voir plus clair, que des fenêtres en ogive ont été ouvertes pour remplacer les petites ouvertures entourées de grison dont deux témoins ont été retrouvés et mis en valeur à la fin du siècle dernier.

La cloche de l'église, fondue par Claude Brocard, a été offerte par le Marquis de L'Aigle et bénite en 1716.
 

Sous le porche, la pierre tombale d'un ancien seigneur et chevalier de la Chapelle Viel. Les trois autels (classés) sont du début du XVIIème. Le pavage est très ancien de même que les fonds baptismaux et les statues.

 
   
 
   
AccueilLa MairieInformationsManifestations Les AssociationsLes ProfessionnelsMentions Légales
2015 - Copyright © 2FK-PRODUCTION.COM